Les transformations et les marchés du numérique

rapports ocde : 2016 synthèse sur l’avenir du travail2017 data taux emploi

Le numérique concerne tous les secteurs et tous les métiers alors que le rapport 2018 de l’ocde prédit la disparition de 14% et la modification de 26% des emplois belges d’ici 2020, les traductions nationales et régionales des politiques européennes ( digitalwallonia.be, conseil du numérique, rapport du cabinet Roland Berger) semblent avoir privilégié le développement d’un secteur du numérique en sous-estimant peut-être les efforts à fournir pour amener les citoyens en capacité de consommer les services (voir digcomp et les baromètres). Les startups et aujourd’hui Agoria insistent sur cette nécessité d’améliorer la maturité numérique des utilisateurs potentiels.

Les startups participent à la ‘disruption’ de ces différents marchés et on parle ainsi de fintech, de healthtech, de edtech …

Le forem collabore largement avec l’Agence du Numérique pour développer les éléments qui concernent l’axe talents du plan du numérique et avec les partenaires (uwe, ifapme, vdab, bruxelles-formation, cdc, formaform) pour favoriser l’appropriation des référentiels européens (ET2020 et digcomp, ecompetences) ou des outils (pmtic, europass, openclassrooms, pix) de mesure de la maturité numérique des individus.

Robotisation et automatisation … et pertes d’emplois ?

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab


Le marché de l’e-commerce, de l’e-santé, de l’e-sports …
L’ e-commerce a connu une progression de 27% en 2008 et de 51% en 2017 pour atteindre la proportion de 20% des achats et de 5% des achats alimentaires ( quid de hello fresh, amazon ?). La seule distribution de colis a connu une augmentation de 30% entre 2016 et 2017 mais notre  marché reste moins développé que celui des pays limitrophes (Alexander de croo) et il est intéressant de revenir sur la conférence organisée par Technofutur TIC et l’UWE (Olivier de Wasseige) en Avril 2014. « Dominique Michel, Vice-Président de Comeos, fédération belge du commerce, présente les chiffres de son étude « 2014-18:  la grande e-guerre, 36.197 emplois sur la sellette ». A travers cette étude, Comeos lance un appel aux pouvoirs publics pour éviter la perte potentielle de 36.000 emplois dans le secteur de l’e-commerce d’ici 2018. »

On parle de 1 colis par seconde dans des centres comme cool, coozoo, packet.je (Flandres ou Bruxelles) et les installations d’entrepôts s’opérent à nos frontières (zalando, cool) ce qui engendre des réactions ou interprétations diverses de la situation (légsilaion sur les horaires de nuit, coûts salariaux, recours à des travailleurs détachés).

Le marché des data, des contenus …
« Si c’est gratuit, vous êtes le produit … TF1 donne du temps de cerveau disponible aux annonceurs … »

Internet a amené de nouvelles modalités de consommation (gratuité momentanée, téléchargements souvent illégaux, livraison rapide au départ de lieux de productions éloignés) ou la notion de service est parfois assortie de récolte de données et de profilage au service de bénéfices et d’opérations commerciales ultérieures ou transférées, d’interventions diverses (citons la participation de l’état chinois aux frais de livraison qui a permis la multiplication de petits achats …).  

Le marché du jeu vidéo

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *